top of page

Elisabeth Leonskaja
Jeudi 30 novembre à 20h00 • Auditorium de l’Opéra
Bordeaux

Beethoven

Sonate pour piano n° 30 en mi majeur, Op. 109
Sonate pour piano n° 31 en la bémol majeur, Op. 110
Sonate pour piano n° 32 en ut mineur, Op. 111

 

Depuis plusieurs décennies, Elisabeth Leonskaja compte parmi les grands pianistes reconnus de notre époque. Dans un monde dominé par les médias, elle reste fidèle à elle-même et à la musique dans la pure tradition des grands musiciens russes tels que David Oistrach, Sviatoslav Richter et Emil Gilels qui, malgré des conditions politiques extrêmement difficiles, tendaient toujours vers une  musique la plus parfaite. Pour Elisabeth Leonskaja aussi l'essentiel n'est pas de paraître mais la puissance de sa musique, quintessence de sa vie, qui subjugue l'auditoire.

Née d'une famille russe à Tbilissi, Elisabeth Leonskaja donnait déjà à onze ans ses premiers concerts. Encore étudiante au Conservatoire de Moscou, elle gagna des prix aux concours internationaux de piano de renom, tels que Enesco, Marguerite Long et Reine Elisabeth. Son évolution musicale a été fortement marquée par sa coopération avec Sviatoslav Richter. Ce pianiste de génie a su reconnaître son exceptionnel talent et a favorisé sa promotion en l'invitant à participer à des concerts avec lui. Son amitié musicale et personnelle avec Sviatoslav Richter a perduré jusqu'à la mort de celui-ci en 1997.

En 1978, Elisabeth Leonskaja quitta l'Union Soviétique pour s’établir à Vienne. Depuis elle a joué en soliste avec les plus grands orchestres du monde entier sous la direction de prestigieux chefs d'orchestre.

Elisabeth Leonskaja participe régulièrement à des festivals internationaux, tels que les Festwochen de Vienne, le festival de musique de Schleswig-Holstein, la Schubertiade de Schwarzenberg, le Spring Festival de Tokyo et les Soirées de Décembre de Moscou. Elle donne également des récitals dans de nombreuses grandes métropoles musicales, telles que Berlin, Londres, Paris et Vienne.

Toutes ces activités de soliste ne l'empêchent d'ailleurs pas de consacrer une part importante de son travail à la musique de chambre et de donner fréquemment des concerts avec les quatuors Belcea, Borodin, Artemis et Jérusalem. Une longue amitié musicale la lia avec le quatuor Alban Berg et leurs enregistrements communs de quintettes pour piano et cordes sont exceptionnels.

Son haut niveau artistique est illustré par les nombreux prix décernés aux disques qu'elle a enregistrés tout au long de sa carrière dont les plus récents ont paru chez eaSonus (www.easonus.com). Le jury des ICMA (International classical music awards) lui a décerné son prix annuel 2014 (solo music) pour son disque “Paris” (eaSonus) consacré à Ravel, Enescu et Debussy. En novembre 2017, est sorti l’enregistrement “Saudade” (également chez eaSonus) en hommage à la musique russe avec des œuvres de Tchaïkovski, Chostakovitch et Rachmaninov. On peut noter aussi l'intégral des sonates pour piano de Franz Schubert, deux coffrets de quatre CD chacun parus en 2016 et en 2019. En janvier 2020 suivit un double CD consacré à Robert Schumann comprenant des sonates et des variations de ce compositeur.
 

En Autriche, son pays d'élection, Elisabeth Leonskaja est membre d'honneur du Konzerthaus de Vienne. En 2006 elle reçut la Croix d'Honneur de première classe des Sciences et des Arts d'Autriche pour ses mérites exceptionnels dans le domaine de la culture, la plus haute distinction autrichienne. En 2016, elle fut nommée en Géorgie Prêtresse des Arts, la plus haute distinction du pays pour un artiste. Le jury des ICMA lui a décerné en 2020 le International Classical Music Lifetime Achievement Award.

bottom of page