Tigran Hamasyan

jeudi 7 octobre 2010 à 21h00
Le Rocher de Palmer (Cenon)-10 à 17€

Carte Blanche Jazz

S’il est bien un artiste qui se démarque depuis quelques années par un talent hors du commun, un sens aigu de l’improvisation et une énergie colossale, tant par son interprétation que par ses compositions, Tigran Hamasyan s’impose désormais comme un pianiste majeur. À tout juste 
23 ans, il s’est déjà illustré sur les plus belles scènes du monde, de Montréal 
à Pekin, avec son quintet Aratta Rebirth ou en récital solo. Car les influences 
de ce jeune arménien exilé
à New-York ne sont pas seulement multiples 
– mêlant tradition arménienne, jazz, classique ou heavy metal (!) – elles sont 
surtout majestueusement assimilées ; « digérées », parcimonieusement distillées dans une musique
qui en devient personnelle, intemporelle, spontanée, touchante de sincérité, d’humilité et de nostalgie.

En s’affranchissant des codes, en libérant ses influences et en laissant courir
la fougue propre à sa jeunesse, Tigran Hamasyan grave une empreinte qui le distingue déjà de ses contemporains. Il remporte en 2006 (à 18 ans) le prix Thelonious Monk des mains de Herbie Hancock – alors président du Jury.
Il prépare en septembre 2010 l’enregistrement de son prochain album en solo, que l’on attend en février 2011 sur le label Universal et continue d’étrenner les routes du monde pour partager simplement sa musique.

Mentions légales - Partenaires - Contacts / Réservations - Webmail