Mu Ye Wu

dimanche 27 novembre 2011 à 11h00
Grand Théâtre
6 € (gratuit - de 12 ans)

Chopin

  • Préludes
  • op.28

Liszt 

  • Après une lecture de Dante
Jeux d’eau à la Villa d’Este
Rhapsodie hongroise n° 2

 
Mu Ye Wu, est né en 1985 à Pékin, dans une famille de musiciens. Dès l’âge 
de 5 ans, il commence à apprendre la musique et est attiré par le piano 
qu’il étudie au Conservatoire de Pékin. Très jeune, il obtient des distinctions 
en Chine  : en 1994, il décroche le 1er Prix du Concours de Piano à Hong Kong, 
et en 1998 – il a alors 12 ans – il se voit sacré «  meilleur jeune musicien chinois  ».

Il décide de venir se perfectionner en France et en 2001 il intègre le CNSM 
de Paris, dans la classe de Jacques Rouvier. En 2003, il obtient le 3e Prix 
du Concours International de Busoni en Italie. Il reçoit le 4e prix du Concours 
International Marguerite Long - Jacques Thibaud en 2004. L’année suivante, lors des Journées Européennes de Piano à Pontoise, il accumule les récompenses 
à la compétition «  Piano Campus  ».

Il donne de nombreux récitals en France  : à Paris, il se produit à la Maison 
de l’Unesco, au Musée de la Vie Romantique, Salle Gaveau, à l’Hôtel 
de la Monnaie, au Centre Culturel de Chine. Il est invité dans des festivals tels que «  Piano en Valois  », Nuit du Piano d’Annecy, festival d’Auvers-
sur-Oise, de l’Orangerie de Sceaux. Il a joué pour «  Piano aux Jacobins  » 
à Toulouse et… au «  Festival Piano aux Jacobins  » à Shanghaï et Pékin  ! 
Il joue également dans différents pays d’Europe, en Allemagne, en Suisse 
et en Italie. À 26 ans, ce jeune pianiste d’exception frappe par une maturité surprenante, un jeu magnifique, à la fois généreux et subtil. Il met sa précieuse 
virtuosité au service d’une rare sensibilité musicale.

En 2010 il a été invité dans le cadre de l’Exposition Universelle de Shanghaï pour une représentation sur la place de l’Europe par le pavillon de l’Union Européenne.

Ses aînés lui reconnaissent déjà un talent exceptionnel  : «  En l’écoutant récemment 
jouer… j’ai ressenti une des plus fortes impressions musicales de ma vie… Pourtant, le monde du piano abonde en virtuoses, dont certains admirables, mais qui se servent souvent de la musique comme une sorte de faire-valoir de technique, de maîtrise 
et d’intelligence. Le jeune pianiste Mu Ye Wu, quant à lui, tout en possédant aussi une technique transcendante, nous fait ressentir la musique de l’intérieur  ».

Mentions légales - Partenaires - Contacts / Réservations - Webmail