Marc Bebbington

dimanche 10 octobre 2010 à 11h00
Grand-Théâtre - 6€ (gratuit -12 ans)

Ireland

  • London Pieces
    • 1) Chelsea Reach
    • 2) Ragamuffin
    • 3) Soho Forenoons

Chopin

  • Sonate no. 3 op. 58
  • Allegro maestoso
  • Scherzo (molto vivace)
  • Largo
  • Finale. Presto non tanto

Debussy

  • Préludes
  • La Cathédrale engloutie
  • ‘’Général Lavine’’ - excentric
  • Feux d’artifice

Poulenc

  • Improvisation XV
    • Hommage à Edith Piaf
  • Suite Napoli
    • 1) Barcarolle
    • 2) Nocturne
    • 3) Caprice italien

Les reprises de musique britannique pour piano de Bebbington sont sans égales ; on pourrait tout à fait parler de lui comme du Richard Hickox des pianistes de concert. Bebbington a démontré, presque seul, que les musiques britanniques pour piano du XXe siècle ont un rôle important à jouer dans les salles de concert et les studios d’enregistrement. Tous ses CD sont des sorties originales faisant partie d’une collection en cours enregistrée au Symphony Hall de Birmingham.

Au cours des dernières saisons, Mark a fait une vaste tournée en Europe Centrale et du Nord et s’est produit en tant que soliste avec de nombreux orchestres de premier plan dans le monde. Au Royaume-Uni, il s’est produit avec l’Orchestre Philarmonique de Londres et le Philharmonia, le London Mozart Players, dans toutes les principales salles de concert de Londres et au Symphony Hall de Birmingham.

Mark a étudié au Royal College of Music où il a reçu de nombreux prix internationaux et récompenses, dont une bourse Leverhulme Scholarship, the Winston Churchill Fellowship, the Chappell Silver Medal et le prix Ivan Sutton Recording. Puis il a étudié en Italie avec le très grand pianiste Aldo Ciccolini.

Le répertoire de Mark démontre son engagement envers la musique de notre temps et il inclut régulièrement les compositeurs contemporains tels que Takemitsu, Julian Anderson, John Mc Cabe, Francis Pott, David Matthews 
et Elliot Carter dans son programme.

N’étant pas moins passionné par les classiques viennois, Mark se fait également une réputation comme interprète élégant et raffiné de la musique française. Ses premiers débuts dans la capitale française se sont faits lors d’une série de concerts de grands interprètes tenus au Musée des Invalides, et ont été décrits par Aldo Ciccolini comme étant « l’un des débuts les plus brillants auxquels j’ai assisté dans la capitale ».

Ses projets pour 2009/10 incluent la poursuite des enregistrements de musique britannique pour piano du XXe siècle sous le label SOMM, un disque applaudi par la critique des Concertos pour piano de Mozart K413, 414, 415 avec l’« Orchestra of the Swan » et David Curtis, des tournées de concerts et de festivals de premier plan tant au Royaume-Uni qu’en Europe.

Mentions légales - Partenaires - Contacts / Réservations - Webmail