Alessio Bax

mardi 22 novembre 2011 à 20h00
Théâtre Fémina - 6, 20 et 25 €

Brahms

  • Ballades
  • op.10

Kreisler|Rachmaninov

  • Liebesleid & Liebesfreud

Rachmaninov

  • Préludes
  • op.3 n° 2, 23 n° 2, 
5 et 12 & 32 n°12

Liszt

  • Après une lecture du Dante

Le pianiste Alessio Bax sait créer «  une expérience auditive exaltante  » grâce à son jeu lyrique, ses interprétations pénétrantes et sa facilité époustouflante. «  Son jeu frémit d’une intensité quasi hypnotique  » a écrit le magazine 
Gramophone, qui conduit à «  une expérience extra-corporelle  » 
(Dallas Morning News). Depuis qu’il a reçu les Premier Prix au Concours International de Piano de Leeds et celui 
de Piano Hamamatsu au Japon, Bax a conquis le public du monde entier. En 2009, il a reçu une bourse Avery Fisher Career, un des prix 
les plus prestigieux du monde de la musique classique. 
Des temps forts de la saison 2010/2011 de Bax, on retiendra 
ses apparitions en tant que soliste avec le Royal Philharmonic 
Orchestra en Grande Bretagne et avec le Colorado Symphony sous la direction de Marin Alsop  ; des récitals solistes au Metropolitan Museum de New York  ; 
et la deuxième année de sa résidence avec l’Association de Musique de Chambre (Chamber Music Society ou CMS) 
du Lincoln Center. L’été passé, Bax a joué un récital «  Carte Blanche  » remarquable au Music@Menlo 
en Californie. Parmi ses autres engagements  : Schloss 
Elmau en Allemagne, une tournée au Japon, des concerts 
musique de chambre à Fort Worth, à Lexington et une tournée avec orchestres en Espagne. Le répertoire de concertos très complet d’Alessio Bax l’a amené à jouer avec plus de 80 orchestres, dont les London Philharmonic, Royal Philharmonic, Royal Scottish National, Dallas Symphony, Houston Symphony, Indianapolis Symphony, Rome Symphony, Spanish Radio and Television Orchestra, et le NHK Symphony Orchestra. Il a travaillé avec bon nombre de chefs d’orchestres reconnus, comme Marin Alsop, Alexander Dimitriev, Vernon Handley, Jonathan Nott, Vasily Petrenko, Dimitry Sitkovetsky et Sir Simon Rattle.

Bax a joué dans des festivals tels que le London’s International Piano Series (Queen Elizabeth Hall), 
Le Festival Verbier en Suisse, les festivals d’Aldeburgh et Bath en Angleterre, et le Ruhr Klavierfestival 
et Beethoven Fest en Allemagne. Il a joué des récitals 
dans les salles de concert de Rome, Milan, Madrid, Paris, London, Tel Aviv, Tokyo, Seoul, Hong Kong, New York, et Washington DC. Le récital qu’il a joué 
à Mexico City en automne lui a valu le titre «  Meilleure performance de 2009  » par L’Orfeo : Música Clásica Hoy. En tant que musicien de chambre, il a collaboré avec, entre autres, Emanuel Ax, Joshua Bell, Andrés Diaz, Pamela Frank et Steven Isserlis.

Le CD que Bax a enregistré en 2009, Bach Transcribed, a reçu 
des critiques élogieuses des magazines Gramophone 
(«  génial  ») et Fanfare («  ce disque est un indispensable  »). 
Baroque Reflections, son enregistrement de 2004 avec Warner Classics, a été distingué «  choix de l’éditeur  » de Gramophone, et «  choix des critiques  » de l’American Record Guide («  un disque à chérir  »). En 2005, Bax 
et la pianiste Lucille Chung ont enregistré le Carnaval des Animaux de Saint-Saëns avec le chef d’orchestre Miguel Harth-Bedoya et l’Orchestre Symphonique de Fort Worth. Ils ont aussi enregistré les œuvres complètes pour deux pianos et piano à quatre mains 
de György Ligeti chez Dynamic Records.

En 2005, Alessio Bax a été choisi pour jouer la fugue de la sonate «  Hammerklavier  » de Beethoven par le maestro Daniel Barenboim dans Barenboim on Beethoven. Il s’est installé à Dallas en 1994 pour continuer ses études avec Achucarro à la l’École des Arts de Meadows à la SMU. Il y fait maintenant partie du corps professoral.

Mentions légales - Partenaires - Contacts / Réservations - Webmail